#23 Maximilien et Marie-Augusta, l’embourgeoisement sous le Second Empire

Lorsque les nouvelles de la Révolution parisienne de février 1848 parviennent au château de Méréglise, Marie-Augusta des Ligneris s'inquiète aussitôt pour ses jeunes enfants : le petit Jacques âgé de 18 mois, et Charles, son bébé de quatre mois à peine. Allait-on de nouveau couper des têtes, saisir les propriétés ? Rien de ce qu'elle … Lire la suite de #23 Maximilien et Marie-Augusta, l’embourgeoisement sous le Second Empire

#21 Anne-Louis et Maximilien, des tumultes napoléoniens à la Révolution de Juillet

En novembre 1813, Maximilien des Ligneris est un bébé de moins d'un an. A ce moment, les armées napoléoniennes se replient des Etats allemands vers la France, face à la coalition formée par l'Angleterre, l'Autriche et la Russie. Les armées d'Espagne ne tardent pas à refluer également. Une insurrection populaire éclate à Amsterdam contre les … Lire la suite de #21 Anne-Louis et Maximilien, des tumultes napoléoniens à la Révolution de Juillet

#20 Le fabuleux destin de Marianne

En cette période troublée des années 1790-1800, Jean-Baptiste-Claude des Ligneris voit grandir ses deux fils, Anne-Louis Jean-Baptiste Théodore (né à Paris le 27 mars 1778) et Augustin Louis François (né à Paris le 12 avril 1782). (1) La Révolution se termine, l'ère de l'empire napoléonien s'ouvre. Avec la force bouillonnante de ses vingt ans, le … Lire la suite de #20 Le fabuleux destin de Marianne

#19 Jean-Baptiste-Claude dans la tourmente révolutionnaire

1788. Caché dans l'ombre de la forêt, Jean-Baptiste-Claude des Ligneris écarte le feuillage pour apercevoir au loin l'entrée de son château. Devant l'élégant bâtiment en briques, ses jeunes fils Anne-Louis et Augustin jouent paisiblement. Il savoure ce moment de grâce et de tranquillité, tandis que tout autour d'eux, il le sait, la révolte gronde. La … Lire la suite de #19 Jean-Baptiste-Claude dans la tourmente révolutionnaire

#18 Louis-François, ou l’apogée in extremis (partie 2)

Le mariage de Louis-François des Ligneris en 1740 était typique de l'alliance entre la noblesse militaire des campagnes et la bourgeoisie des villes, un phénomène largement répandu au XVIIIème siècle. Son beau-père Claude Davignon, procureur du roi, appartient à une vieille famille d'administrateurs de la ville de Chartres, probablement des commerçants à l'origine, devenus de … Lire la suite de #18 Louis-François, ou l’apogée in extremis (partie 2)

#17 « Louis XIV m’a tuer » : essai sur la noblesse française

Avant de découvrir la suite des aventures de Louis-François, qui dévoilons-le tout de suite cherche à obtenir un titre de marquis, interrogeons-nous sur le sens des titres de noblesse, et sur l’aristocratie en général. Quelles fonctions et quels pouvoirs réels ont représenté ces titres au cours de l’histoire ? Les mots de «baron», «comte» ou … Lire la suite de #17 « Louis XIV m’a tuer » : essai sur la noblesse française

#11 Beaucoup de fils, peu d’héritiers

Théodore et Françoise des Ligneris furent les parents de onze enfants, dont les dates de naissance ne sont pas connues, mais qui s'échelonnent probablement du début des années 1580 à la fin des années 90. Dans les années 70, la seule famille de Théodore est sa sœur Jeanne. Mariée à Claude du Puy, seigneur du … Lire la suite de #11 Beaucoup de fils, peu d’héritiers